Bonobo, un des artistes pionniers du Downtempo

Publié le par Cabou

 

http://www.ssgmusic.com/wp-content/uploads/2013/05/bonobo_020310.jpg

 

GENRE : Downtempo

PAYS : Grande-Bretagne

ALBUMS : Black Sands (2010), Days to Come (2006), Live Sessions EP (2005), Dial M for Monkey (2003), Animal Magic (2001)

SITE OFFICIEL : www.bonobomusic.com

MYSPACE : www.myspace.com/sibonobo

 

 

 

 

 

Compositeur, bassiste, DJ et producteur britannique, Simon Green dit Bonobo est l'un des plus beaux atouts du label Ninja Tune. Ses rêveries électroniques sophistiquées croisent aussi bien le trip-hop à l'ancienne que le chill out. Auteur de multiples maxis, remixes et projets extérieurs, Bonobo a publié quelques albums essentiels sous son nom : "Animal Magic" (2001), "Dial M for Monkey" (2003), "Days to Come" (2006) et "Black Sands" (2010).

Installé à Brighton dès l'âge de dix-huit ans après avoir fui le foyer familial pour cause de violences, Simon Green développe son intérêt pour la musique en solitaire. Bassiste de formation, il manie aussi bien les platines, se perfectionne aux techniques de sampling et d'enregistrement, et adopte le nom de Bonobo.

 

 


En 1999, il signe le morceau « Terrapin » pour la compilation "When Shapes Join Together" du label Thru Thoughts qui publie également son premier album entièrement auto-produit et joué "Animal Magic" en 2000. Le disque foncièrement chill out est très bien accueilli par la presse. Contacté par plusieurs labels, Bonobo signe finalement chez Ninja Tune avant la sortie de "One Offs", Remixes & B-Sides en 2002.
 
 
 
La collaboration de Bonobo avec son nouveau label commence par la sortie du "Pick Up EP" en avril 2003, puis de l'album "Dial 'M' for Monkey" en juin, accompagné du single « Flutter ». L'electro subtile et variée de Bonobo est très appréciée tant par la critique que par les illustrateurs sonores qui utilisent ses musiques pour accompagner des jeux vidéos ou publicités. Après un "Live Sessions EP", le musicien ajoute un volume à la série "Solid Steel" de Ninja Tune avec "Bonobo Presents Solid Steel" : It Came from the Sea en octobre 2005.
 

 

 

Live "Flutter" tiré de l'album "Dial M for Monkey"

 
 
 
Sorti en octobre 2006, le troisième album de Bonobo "Days to Come" est précédé du "EP Nightlife" en août. Elu « album de l'année » par l'influent DJ Gilles Peterson sur l'antenne de BBC Radio 1, "Days to Come" accueille la chanteuse indienne Bajka sur quatre titres et Fink sur un autre.
 
 
 
 
 
En septembre 2009 sort le maxi "The Keeper" chanté par Andreya Triana. L'album "Black Sands" arrive en mars 2010, relayé par des chroniques toujours avantageuses.
 
 
 
 
 
 
Sources : Biographie Deezer par Loïc Picaud
 

Publié dans Artistes

Commenter cet article