DJ Shadow, la référence du mouvement Abstract Hip-Hop

Publié le par Cabou

GENRE : Abstract Hip-Hop

PAYS : Etats-Unis d'Amérique

ALBUMS : The Outsider (2006), In Tune and On Time (2005), The Private Press (2002), Endtroducing (1996)

SITE OFFICIEL : www.djshadow.com

 

 

 

 

 

DJ Shadow, de son vrai nom Josh Davis (né le 29 juin 1972 à Hayward, en Californie, États-Unis), est à la fois musicien, producteur, et DJ. Il est aussi reconnu comme une figure emblématique du mouvement abstract hip-hop . Il est le premier à avoir produit un album entièrement composé de samples.

 

C'est très tôt en 1983 qu'il se découvre une passion pour le hip-hop, chose rare à l'époque pour un Blanc, et il obtient ses premières platines l'année suivante alors qu'il n'a que 12 ans. Au début des années 90, alors que Josh "Shadow" Davis est toujours au lycée il commence à produire ses premiers mixes sur un enregistreur à cassettes 4 pistes Yamaha et l'une d'elles finit par arriver sur le bureau du directeur de la radio KMEL de San Francisco. Il est rapidement contacté par le label Hollywood Records pour qui il réalise quelques remixes et sort le maxi Lesson 4 qui retiendra l'attention de James Lavelle, à l'époque tout jeune directeur du aujourd'hui défunt label Mo'Wax. Au même moment, avec Lyrics Born et le duo Blackalicious, il fonde Solesides, son propre label dont les productions se composent de samples, mixes, ou scratchs, le tout relevé par une rythmique hip-hop. Mais ce sont finalement les maxis produits pour Mo'Wax sortis en 1994, comme « In/Flux » et « Lost and Found », qui le sortiront de l'ombre et lui permettront de se faire un nom surtout en Europe. Grâce au label londonien entre autres, DJ Shadow peut compter sur une large diffusion d'Amérique jusqu'en Europe en passant par le Japon, où sa musique est très populaire.

 

C'est sur ces solides appuis que son premier album Endtroducing..... voit le jour en 1996. Il reçoit un accueil particulièrement soutenu, encensé à la fois par la critique et par le public. Pour la première fois, tout un album est composé à partir d'échantillons musicaux provenant d'autres disques. Cet album devient une véritable référence dans le milieu montant de l'abstract hip-hop.

 

 

 

  

 

 

 

 

Suit Preemptive Strike, une compilation des singles de l'ère Mo'Wax en 1998. 

Plus tard cette même année, le premier album du collectif U.N.K.L.E. (Psyence Fiction) est co-produit par DJ Shadow et James Lavelle (directeur du label Mo'Wax). On y trouvera des collaborations artistiques de Thom Yorke (Radiohead), Richard Ashcroft (The Verve) et Mike D (Beastie Boys), entre autres.


 

En 1999, alors que Solesides devient Quannum Projects, DJ Shadow débute la composition de son deuxième album, The Private Press, qui sort en juin 2002. En 2004 sort un CD/DVD Live In Tune And On Time, enregistré à Londres. Le concept pour DJ Shadow était de créer un spectacle original (avec projection vidéo pour illustrer ses idées) où il pourrait reconstruire ses morceaux ou ceux des autres, ne pas rejouer la version studio, faire évoluer les sonorités et les rythmes.

 

 

 

Après un hiatus, DJ Shadow sort en septembre 2006 The Outsider, chez Universal Records, un disque mettant en avant nombre de talents hip-hop de la baie de San Francisco, notamment les rappeurs E-40 et Keak da Sneak. L'album, qui fait la part belle au mouvement local hyphy, déroute certains fans de DJ Shadow, qui n'y retrouvent pas les sons qui l'ont fait connaître, mais est quand même salué par nombre de critiques et le mouvement hip-hop local, qui y voient là un effort pour promouvoir le son de la Baie.

 

 

2009 est une année riche en rebondissement pour l'artiste qui innove encore dans sa manière d'appréhender la musique. Dès le mois de mai il annonce sa participation au jeu-vidéo DJ Hero développé par Activision, puis en août il lance deux projets inédits sur sa plateforme web. D'abord la série DJ Shadow Handmade (fait main) qui permet à Shadow d'effectuer les pressages lui-même sans plus passer par son label (avec des pochettes vinyle cartonnées de 180 grammes) et autorise une personnalisation maximale pour chacun de ses fans (le nom ou pseudo de l'acheteur étant écrit à la main au dos, et numéroté). Certains pressages ne sont disponibles qu'en vinyles, l'inverse existant. Tous en revanche sont téléchargeables en MP3 à l'exception de The Outsider Instrumentals.

 

La plupart des disques contiennent des live , bien que la série ait vu la ressortie de Psyence Fiction en version de luxe avec des pistes inédites, ainsi que du Bay Area EP. Le deuxième projet étant le DJ Shadow Digital qui permet dès lors de racheter la plupart de ses morceaux en MP3. Fin septembre 2009, encore par le biais de son site officiel est créé le DJ Shadow Remix Project, quand Shadow invite ses fans a remixer ses propres morceaux. Vu l'impact, Shadow annonce la préparation d'un disque regroupant les meilleurs morceaux et mis à leur disposition gratuitement à l'achat de quelque produit que ce soit par le biais du site internet, à condition que les fans eux-mêmes dessinent la pochette. Le 2 Juillet 2010, est annoncée la sortie imminente du produit.

 

En dehors de ses travaux en solo, on note de nombreuses participations dans des projets parallèles, avec notamment Cut Chemist (Brainfreeze, Product Placement et The Hard Sell), DJ Krush (Duality, Meiso), Massive Attack (Karmacoma), DJ Q-Bert (Camel Bobsled Race), etc.

 

Certains de ses clips comme Six Days (Wong Kar-wai) ou Mashing on the motorway (Ben Strokes) ont été réalisés par de grands noms du cinéma. Il sait s'entourer de graphistes ou photographes de talent au moment de la création des visuels de ses albums: B+, William Bankhead et Ben Drury pour Endtroducing....., Futura 2000 pour Psyence Fiction, Keith Tamashiro de Soap Design pour The Private Press, et Paul Insect pour The Outsider. DJ Shadow a également travaillé avec le graffeur Shepard Fairey d'Obey Giant sur le projet Public Works en 2005.

 

DJ Shadow vit aujourd'hui à Mill Valley, avec sa femme et ses deux enfants au nord de San Fransisco.

 

 

 

 

Publié dans Artistes

Commenter cet article

kmi24 22/05/2011 14:08


Hi im french, I hope that my English will be understandable. I look for a music of DJ shadow, I heard it in a game " motorstorm apocalypse " and I manage not to find it.
A link of the music this below:

http://www.youtube.com/watch?v=DahCM0GAbeQ&feature=related

I really wish to have this song, by hoping to find of the help


Cabou 18/06/2011 17:26



bonjour,


je comprends très bien le français puisuqe je suis française !


désolée pour la réponse tardive !


concernant ta demande, impossible de trouver le nom du morceau en question. même avec le logiciel shazam


cabou