Phoenix, les précurseurs de la French Touch

Publié le par Cabou

GENRE : Electro Pop, Indie pop
PAYS : France, Versailles
ALBUMS : United (2000), Alphabetical (2004), It's never been like that (2006), Wolfgang Amadeus Phoenix (2009)
SITE OFFICIEL : www.wearephoenix.com
 
 
http://flowerspunks.files.wordpress.com/2010/07/phoenix-band-01.jpg
 
 
 
 
Phoenix est un groupe d'Indie pop français originaire de Versailles. Les trois membres fondateurs du groupe, Christian Mazzalai, Deck D'Arcy et Thomas Mars, sont originaires du Chesnay à côté de Versailles, et se rencontrent au lycée Hoche. Ayant une attirance commune pour la musique, ils commencent à jouer ensemble à l'âge de 12/13 ans. Ils sont rejoints par Branco, le frère de Christian, qui vient de quitter le groupe Darlin' qu'il avait créé avec Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo, créant de leur côté Daft Punk en 1993. Mais avant de considérer les quatre garçons versaillais comme des amoureux de la musique, il faut souligner l'amitié forte qui les rassemble, et leur permet de perdurer.
 
La musique de Phoenix est difficile à définir tant ses influences sont riches et variées : soft rock, hip-hop, musiques classiques, électroniques... Mais l'interprétation reste rock. Elle est caractérisée par des rythmiques très compressées (technique visant à en diminuer la dynamique), un style globalement léger mais toujours sophistiqué. Métaphoriquement, le groupe aime bien rappeler que leurs chansons sont faites pour être écouter dans la voiture, défilant sous les tunnels, la nuit (le tunnel parisien de Saint-Cloud les a notamment beaucoup inspiré pour Love like a sunset lors de Wolfgang Amadeus Phoenix).
 
 
Ils sont ainsi les précurseurs de la french touch avec leurs amis de chez Daft Punk, Air, ou encore Sebastien Tellier, et permettent d'ouvrir la voie à d'autres français comme Justice.
Par une nécessité commerciale les textes sont chantés en anglais, et donc se rapprochent davantage de la scène pop-rock anglo-saxonne que de la française. Phoenix connaît d'ailleurs une reconnaissance encore plus importante aux États-Unis, Amérique du Sud, Japon, Royaume-Uni, Allemagne et dans les pays scandinaves et particulièrement en Suède où l'album It's never been like that a été un triomphe. Phoenix connaît un succès tardif en France, puisque ce n'est qu'à partir de leur dernier album Wolfgang Amadeus Phoenix qu'ils réussiront à faire salle pleine, et ravir la critique. Parmi leurs différentes dates, et notamment sur leur première date de retour en France (après un retour en octobre 2010) le 20 mars 2010 au Dock des Suds à Marseille, ils clament qu'il y a quelques années ils avaient à peine 40 spectateurs à ce même endroit.




Le groupe reste pour autant gêné et timide face à ce succès, revendiquant leur amour pour la musique et non à la médiatisation. Ce franc succès, ils le partagent avec de plus jeunes groupes lors de leur 1re partie, comme Passion Pit, Penelope ou Two Door Cinema Club.
 
Le 20 octobre 2010, ils sont devenus le premier groupe français à se produire au Madison Square Garden de New York, devant 20 000 personnes (le groupe de musique électronique français Justice (groupe) ayant déjà joué en 2008 au WaMu Theater, salle de 5 600 personnes à l'intérieur du MSG). Le duo Daft Punk fit une apparition surprise lors du rappel pour accompagner le groupe sur plusieurs titres.

Source : Wikipédia
 
 

Publié dans Artistes

Commenter cet article